Permis de conduire: Tout savoir sur la réforme

TRANSPORTS L'Union européenne harmonise ses documents et règles d'obtention, mais les inspecteurs français grincent des dents...

Corentin Chauvel

— 

Le nouveau permis de conduire européen.
Le nouveau permis de conduire européen. — 20 MINUTES

Depuis samedi, c’est un nouveau permis de conduire qui est entré en vigueur en France et dans toute l’Union européenne. L’objectif est d’harmoniser tous les documents et règles d’obtention valables sur le continent, soit 27 pays. Une initiative à grande échelle qui ne fait pas le bonheur des inspecteurs français du permis de conduire, en grève toute cette semaine. 20 Minutes fait le point sur la réforme.

Qu’est-ce qui change?

Outre un nouveau format, le nouveau permis de conduire ajoute six nouvelles catégories aux dix actuellement existantes en France: AM (cyclomoteurs de moins de 50cm3 dès 14 ans et voiturettes dès 16 ans), A2 (motos de moins de 35 kW), C1 (véhicules entre 3,5 et 7,5 tonnes), C1E (véhicules avec remorque de plus de 750 kilos), D1 (véhicules de transport de 16 personnes maximum) et D1E (véhicules de transport de 16 personnes maximum avec remorque de plus de 750 kilos). Pour les motos, l’âge minimum requis pour passer l’examen augmente avec la puissance: de 14 ans pour les moins de 50 cm3 à 24 ans pour les plus de 600 cm3. L’examen en lui-même change également, plus adapté à la conduite en ville et visant une plus grande maîtrise de la vitesse, détaille Le Parisien. Aucun changement en revanche pour l’examen voiture.

Le permis à points est-il toujours appliqué?

Oui. La réglementation actuelle ne change pas avec un solde de points pour chacun et un mode de retrait et de restitution identique.

Sera-t-il permanent comme l’actuel?

Non. Le nouveau permis devra être renouvelé tous les quinze ans (cinq ans pour les poids lourds et transports en commun). Mais il s’agira d’un simple changement de titre, comme pour une carte d’identité ou un passeport, aucun besoin de repasser un examen.

A quoi ressemble le nouveau permis?

Jusqu’au 15 septembre prochain, rien ne change pour la forme. Si vous obtenez votre permis d’ici là, ce sera toujours un carton rose en trois volets, comme l’actuel, mais présentant les nouvelles catégories européennes de permis. Ensuite, il faudra le remplacer par le nouveau permis, sous forme de carte à puce, qui sera désormais délivré à tous les nouveaux conducteurs.

Pourquoi le format change-t-il?

Le permis de conduire est l’un des documents les plus falsifiés. La carte à puce permettra une meilleure sécurisation, mais aussi l’apport de nouvelles informations sur le conducteur: état civil, catégories de permis détenues et liste des éventuelles restrictions, date de délivrance du titre, date d’obtention et de fin de validité des catégories, numéro du titre, numéro de dossier de l’usager et les éventuelles restrictions de conduite (lunettes, aménagement pour handicap...).

Que se passe-t-il pour les anciens permis?

Rien jusqu’au 20 janvier 2033. Votre permis reste valide pendant les vingt années à venir et vous n’aurez aucune démarche à effectuer d’ici là. Au-delà de cette date, il faudra faire remplacer votre papier rose par la carte à puce.

Pourquoi les inspecteurs français du permis de conduire sont-ils mécontents?

Ils dénoncent surtout le manque de formation face à l’application de ces nouvelles directives. Selon le syndicat Snica-FO, la formation de trois jours qui a été donnée aux inspecteurs est largement insuffisante pour «maîtriser les nouvelles procédures (200 pages environ)», «assurer les nouveaux examens (sans jamais en avoir réalisé un seul, ni même assisté à une simulation)» et «harmoniser les pratiques». «La formation était trop courte et lacunaire», résume le syndicat dans un communiqué.