Une photo de militaire français qui dérange

SOCIETE Une photo de militaire français arborant un foulard avec une tête de mort a été prise par un photographe de l'AFP dimanche...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Un militaire français arborant un masque de tête de mort à Niono, au Mali, le 20 janvier 2013.
Un militaire français arborant un masque de tête de mort à Niono, au Mali, le 20 janvier 2013. — ISSOUF SANOGO/AFP PHOTO

Ecusson français au bras, foulard avec une tête de mort sur le visage, fusil sur la poitrine. Une photo d’un militaire français prise par Issouf Sanogo pour l’AFP dimanche, dans la localité de Niono, au Mali, pose question. Le foulard macabre est issu du jeu de guerre «Call of Duty», comme l’a repéré Le Parisien.

La petite ville de Niono (centre-ouest) est sur la route de Diabali, qui a été le théâtre de violents combats entre islamistes et armées françaises et maliennes. Refuge pour des civils fuyant les combats au nord, cette ville de 15.000 habitants est l’une des zones de déploiement des militaires français.

«Comportement pas acceptable»

Jeu de guerre ou réalité fantasmée, la photo de ce militaire au foulard de tête de mort est surprenante pour des soldats déployés il y a quelques jours sur un nouveau théâtre d’opérations. De quoi donner une crise d’urticaire aux services de communication de l’armée, d’ordinaire prudes. Joints par 20 Minutes, ces services n’ont aucune information à communiquer lundi après-midi. Au ministère, une source affirme que le militaire n’appartiendrait pas aux forces spéciales françaises, qui n’utilisent plus le fusil photographié par Issouf Sanogo dimanche. 

En fin d'après-midi, le porte-parole de l'armée, le colonel Thierry Burkhard, cité par France 2, a évoqué un «comportement pas acceptable mais cette image n'est pas représentative de ce que la France fait au Mali. Le militaire concerné est en cours d'identification».