La pratique de l'IVG chirurgicale revalorisée de 50%

Reuters

— 

La pratique des interruptions volontaires de grossesse (IVG) chirurgicales par les établissements de santé va être revalorisée de 50%, a-t-on appris jeudi auprès du ministère de la Santé. «L'IVG chirurgical est un acte déficitaire pour beaucoup d'établissements de santé. L'objectif est que ces établissements puissent assurer l'IVG quel qu'il soit et où qu'il soit», a indiqué une porte-parole.

Environ 225.000 IVG - dont la moitié sont chirurgicaux - sont pratiqués en France chaque année, un chiffre stable ces dernières années. Cette revalorisation devrait être effective au mois de mars, ajoute le ministère. A partir de 2013, les IVG seront prises en charge à 100% par l'assurance maladie, comme prévu dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale