Italie: Mario Monti est contre le mariage homosexuel

Reuters

— 

Le président du Conseil italien, Mario Monti, s'est prononcé contre le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, intervenant dans un débat de plus en plus tendu dans la très catholique Italie à un mois des élections législatives. «Mon sentiment, c'est que la famille devrait être composée d'un homme et d'une femme, et je juge nécessaire que les enfants grandissent avec un père et une mère», a déclaré Mario Monti au cours d'un entretien télévisé, tard mercredi soir. «Le Parlement peut trouver d'autres solutions pour les autres types d'unions et de cohabitations», a-t-il ajouté.

C'est la première fois que le président du Conseil, qui brigue un second mandat après avoir remplacé au pied levé Silvio Berlusconi il y a un peu plus d'un an, s'exprime sur un problème de société depuis le début de la campagne électorale. La coalition centriste de Mario Monti est nettement devancée dans les sondages par l'alliance de droite de son prédécesseur, avec 14,8% contre 26,3% selon une enquête de l'institut Tecne publiée mardi.

Le débat sur le mariage gay s'est invité dans la campagne électorale cette semaine après une décision de la Cour de cassation de reconnaître le droit des couples homosexuels à élever un enfant. La Cour a rejeté le recours d'un homme qui demandait que son fils ne vive plus chez sa mère, désormais en couple avec une autre femme, en invoquant une situation «dommageable pour la croissance équilibrée de l'enfant».