Metz: Il vole 300.000 euros à la SNCF et cache son butin

A.-L.B. avec Reuters

— 

Le caissier central de la gare SNCF de Metz est accusé d'avoir volé 331.000 euros le 7 janvier, rapporte ce jeudi le site du Journal de Saône et Loire, citant le procureur de Metz, Pierre-Yves Couilleau. 

La somme était exceptionnellement importante en raison des jours fériés du début d'année et de difficultés survenues dans le transfert des fonds.

L'homme de 35 ans aurait agi par «dépit personnel». «Il estimait ne pas avoir fait la carrière qu’il méritait», a déclaré le magistrat, cité par le quotidien. L'agent a été trahi par ses déclarations confuses sur son emploi du temps. Placé en garde à vue, il a ensuite indiqué le lieu où il avait enterré le magot. Celui-ci se trouvait en deux endroits de la forêt du Morvan, entre Luzy et Autun. Le trésor a été récupéré en totalité, l'expédition étant rendue difficile à cause de la neige, précise le site.

Déféré ce jeudi devant un juge, l'agent de la SNCF risque une peine de dix ans de prison.