Mariage homosexuel: L'Eglise appelle le pouvoir à écouter les opposants

avec AFP

— 

"C'est une grosse mobilisation", a admis Bruno Le Roux, "la mobilisation d'une partie de la France qui d'ailleurs, on le voit bien dans les sondages, est minoritaire". Une mobilisation "sur des valeurs qui nient l'évolution de la société telle qu'elle se passe", a-t-il estimé.
"C'est une grosse mobilisation", a admis Bruno Le Roux, "la mobilisation d'une partie de la France qui d'ailleurs, on le voit bien dans les sondages, est minoritaire". Une mobilisation "sur des valeurs qui nient l'évolution de la société telle qu'elle se passe", a-t-il estimé. — Thomas Coex afp.com

L'épiscopat français, soulignant «l'ampleur exceptionnelle de la manifestation» du 13 janvier, a demandé ce mercredi au gouvernement de ne pas «ignorer les réactions» que suscite le projet de loi sur le mariage homosexuel. «Une majorité politique», précise le communiqué, «ne peut, sans dommage pour le bon fonctionnement démocratique, ignorer les réactions que suscite chez tant de nos compatriotes le projet d'une telle 'réforme de civilisation'», selon ce communiqué du Conseil permanent de l'Episcopat français, plus haute instance de la Conférence des évêques de France.

En pointe dans la lutte contre ce projet-phare du gouvernement, l'Eglise appelle «les élus et les politiques à proposer des solutions et des formulations qui soient respectueuses du caractère hétérosexuel du mariage, de la filiation et des personnes homosexuelles».