Mariage pour tous: Frigide Barjot, mais loin d'être folle

SOCIETE Cette provocatrice mènera la manifestation contre le projet de loi dimanche...

Vincent Vantighem

— 

Frigide Barjot : parodiste, chroniqueuse, humoriste et catholique convaincue.
Frigide Barjot : parodiste, chroniqueuse, humoriste et catholique convaincue. — WITT / SIPA

Pendant longtemps, elle a plus fréquenté les boîtes de Saint-Tropez que le Saint-Esprit. «Sa Trinité à elle, c'était fêtes, alcool et rock'n'roll», indique ainsi Confessions d'une catho branchée, son autobiographie. Mais dimanche, Frigide Barjot mènera le cortège des opposants au «mariage pour tous» dans les rues de Paris.

>>Posez vos questions sur le mariage pour tous, Anne Susset, du collectif Oui Oui Oui égalité !, vous répond dès 11h sur 20 Minutes.

Officiellement, ce n'est que l'une des sept porte-parole de La Manif pour tous, qui réunit 34 associations contre l'engagement 31 de François Hollande. «Mais c'est elle qui attire toute la lumière. Elle a toujours voulu être sous les feux de la rampe, assure l'une de ses connaissances. Je crains que la chute n'en soit que plus rude dans quelques mois.»

Gay-friendly

A 50 ans tout juste, Virginie Tellenne, femme de Basile de Koch, le frère de Karl Zéro, n'y croit pas. «J'ai confiance pour la suite: Dieu y pourvoira…» déclare-t-elle souvent. Parodiste, chroniqueuse, humoriste, Frigide Barjot est surtout une catholique qui prétend avoir reçu la Lumière un beau matin de 2003. Invitée à se déguiser en bonne sœur pour les besoins d'un sketch à la télé, elle s'est alors souvenue des prières enfantines avec ses cousins de La Baule et de l'enterrement de son père. Refusant le sketch, elle décide alors de devenir «l'attachée de presse de Jésus».

>> Le diaporama des people qui soutiennent le mariage pour tous est par ici

«Elle a prétendu ça pour faire parler d'elle, lâche un de ses détracteurs. Elle a toujours été catho tradi. Sa messe de mariage a été célébrée en latin…» Capable de défendre le pape quand celui-ci met le préservatif à l'index, Frigide Barjot n'hésite pas dans le même temps à percer dans la chanson avec le single Fais-moi l'amour avec deux doigts

«Elle est restée fêtarde, confie Jean-Luc Romero, qui se souvient précisément d'une soirée gay-friendly dans une boîte parisienne. Elle a tenu à nous marier symboliquement mon compagnon et moi. Quand j'ai lu ses déclarations actuelles, je suis tombé de l'armoire!» Pas les opposants au «mariage pour tous». Ils pourraient être 300.000 à la suivre sur le pavé parisien dimanche.