Marseille capitale de la culture, ça vous fait quoi?

TÉMOIGNAGES ous habitez le sud-est? Fierté, stress, excitation, donnez-nous votre sentiment sur cette année qui va mettre Marseille au centre de l'attention...

Christine Laemmel

— 

mp2013.fr

Plus que jamais, Marseille est en ébullition. Les 12 et 13 janvier, la ville et les communes alentours ouvriront une année décisive pour la région Paca (Provence-Alpes-Côte d'Azur). Après Paris en 1989, Avignon en 2000 et Lille en 2004, c’est au tour de Marseille de devenir capitale européenne de la culture en 2013.

Le projet concerne plus de 80 communes et plus de deux millions de personnes. Cent millions d’euros ont été investis (dont 15 apportés par les entreprises) et 900 expositions seront organisées. Le tout avec un espoir: faire aussi bien que Lille et donner un nouveau souffle à une métropole à l’image un peu en souffrance ces dernières années.

Samedi soir, la soirée d’ouverture promet d’être spectaculaire. A 19h, lors de la «Grande Clameur», les 300.000 spectateurs attendus seront invités à faire un maximum de bruit, tous ensemble, pendant quelques minutes, jusqu’à un «faire disjoncter la ville», un black-out général, qui va sans soute électriser le Vieux-Port.

>> Vous habitez Marseille, Aix-en-Provence, Arles, Salon-de-Provence ou une autre ville de la métropole marseillaise? Etes-vous satisfait, excité, indifférent ou angoissé par le projet «Marseille, capitale de la culture 2013»? Qu’attendez-vous de cette année culturelle?

Vous prendrez part au week-end inaugural les 12 et 13 janvier? Vous avez souhaité vous investir dans un projet? Dépenses, foule, circulation… Craignez-vous les conséquences négatives de l’organisation?

Réagissez dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr. Une sélection de vos réactions sera publiée sur 20minutes.fr.