Nice: La mort d'un jeune «biker» cachée pendant plus d'un an

A.D.

— 

Un «biker» niçois de 20 ans a été tué et enterré à Nice dans le plus grand secret en octobre 2011, révèle ce mercredi Nice Matin.

Selon le quotidien, au moins une quinzaine de personnes étaient au courant de la mort du jeune homme et n'en ont pas parlé pendant quinze mois.

Le jeune homme, surnommé «Karl», chef du gang de «bikers», aurait été enlevé et tué, avant d'être enterré dans l'arrière-pays niçois. Sa petite amie aurait pu s'en sortir alors qu'elle a été jetée vivante auprès du corps de «Karl», et a gardé le silence après que ses agresseurs l'ont emmenée dans une clinique.

Ils prétendent que le jeune homme a fui à l'étranger

Les agresseurs ont ensuite prétendu que la jeune victime avait «fait une grosse bétise» avant de s'enfuir à l'étranger.

Mi-décembre, un témoin se confie à la justice qui est parvenue, lundi, a arrêter cinq personnes: les trois auteurs présumés des faits, membres du même club de «bikers», et les parents d'un des suspects. Elles devaient être présentées ce mercredi à un juge d'instruction, afin d'être mises en examen.