Conduite en état d'ivresse: Gérard Depardieu est absent à sa convocation

JUSTICE L'acteur est renvoyé «devant le tribunal correctionnel d'ici quelques mois»...

avec AFP

— 

L'acteur Gérard Depardieu était absent mardi à sa convocation au palais de justice de Paris pour conduite de son scooter en état d'ivresse fin novembre, a constaté une journaliste de l'AFP.
L'acteur Gérard Depardieu était absent mardi à sa convocation au palais de justice de Paris pour conduite de son scooter en état d'ivresse fin novembre, a constaté une journaliste de l'AFP. — Sebastien Bozon afp.com

Après un week-end folklorique en Russie et une pause footballistique en Suisse, Gérard Depardieu était convoqué devant le tribunal, à Paris, pour avoir conduit un scooter en état d'ivresse fin novembre. Mais l'acteur ne s'est pas rendu à sa convocation, a annoncé ce mardi son avocat. Gérard Depardieu «est à l'étranger pour raisons professsionnelles», a indiqué Me  Eric de Caumon. «Il doit finaliser un projet de film», a précise l'avocat sur BFMTV et son absence «était de nature à faire capoter le projet».

Le rendez-vous avec les magistrats français était initialement prévu en décembre, mais l'artiste l'avait déjà fait reporter une fois. La procédure a donc été renvoyée devant le tribunal correctionnel, «d'ici à quelques mois». Gérard Depardieu «ne souhaite pas échapper à la justice française, ni d'une façon ni d'une autre», a assuré Me  Eric de Caumon.

Un taux d'alcoolémie de 1,8g par litre de sang

Le comédien de 64 ans était visé par une «comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité» (CRPC), formule simplifiée et alternative au procès souvent réservé aux auteurs d'infraction routière: le 29 novembre à Paris, victime d'un accident de scooter sans gravité, il avait été contrôlé avec un fort taux d'alcool dans le sang, 1,8g par litre de sang alors que le taux autorisé en France est limité à 0,5 g.

La conduite en état d'ivresse est passible de 4.500 euros d'amende et d'une peine pouvant aller jusqu'à deux ans de prison, en plus du retrait de 6 points sur le permis de conduire.

Un contexte particulier

Cette convocation devant la justice française arrive après une séquence plutôt galvanisante pour la star du cinéma, décriée en France mais toujours célébrée à l'étranger. Dans la foulée d'un dîner samedi soir avec Vladimir Poutine dans la résidence présidentielle russe de Sotchi, sur la Mer Noire, une réception grandiose a accueilli l'acteur en Mordovie à 640 km à l'est de Moscou, où les autorités locales lui ont proposé le poste de ministre de la Culture de la région.

>> Le week-end russe de Gérard Depardieu en images

Lundi soir au Palais des Congrès à Zurich, tapis rouge et acclamations de fans l'attendaient au gala du Ballon d'or. Des moments propres à réconforter l'icône turbulente du septième art accablé de critiques pour son exil fiscal en Belgique et sa toute nouvelle citoyenneté russe. 

«J'ai un passeport russe, mais je suis Français et j'aurai certainement la double nationalité belge», a expliqué l'acteur dans une interview donnée à Zurich, niant avoir accepté ce nouveau passeport pour «échapper au fisc».