SNCF: Le trafic des TER légèrement perturbé en raison de grèves locales

© 2012 AFP

— 

Le trafic régional autour de Lyon revenait "très progressivement" à la normale mercredi en début de soirée après un droit de retrait d'agents SNCF déclenché par l'agression d'un contrôleur en début d'après-midi, a annoncé la SNCF.
Le trafic régional autour de Lyon revenait "très progressivement" à la normale mercredi en début de soirée après un droit de retrait d'agents SNCF déclenché par l'agression d'un contrôleur en début d'après-midi, a annoncé la SNCF. — Damien Meyer afp.com

Le trafic TER était légèrement perturbé ce lundi pour la Saint-Sylvestre dans plusieurs régions en raison d'appels à la grève locaux, notamment de contrôleurs, mais la direction de la SNCF, parlant d'un mouvement «très marginal», évoquait un retour à la normale dès mardi.

«Quelques TER sur l'ensemble du territoire ont été affectés», «le mouvement est très marginal» et «le retour à la normale est prévu pour mardi matin», a indiqué à l'AFP une porte-parole de la SNCF, qui n'était pas en mesure lundi soir de préciser les motifs de ces mouvements. Les syndicats n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Trafic normal pour les TGV et Transiliens

Alors que les TGV et Transiliens roulaient normalement, certains axes TER des régions Aquitaine, Centre, Poitou-Charentes et Nord-Pas-de-Calais étaient touchés lundi, de même que certains en Bretagne, selon les indications données par les sites internet TER SNCF par région. Certains préavis courent jusqu'à mercredi 8h.

Dans le Sud-Est, la direction régionale SNCF PACA a signalé «peu de perturbations» et a précisé qu'«une trentaine de trains sur l'ensemble de la région ont été remplacés par des bus». En Rhône-Alpes, seuls quelques TER étaient légèrement affectés «en raison d'un mouvement sur Marseille qui a des incidences en vallée du Rhône», a indiqué la direction régionale de la SNCF. Deux préavis ont été déposés à Marseille, du 28 décembre au 2 janvier, l'un concernant la traction (conducteurs) par la CGT, la CFDT, SUD et FO, l'autre concernant les contrôleurs par SUD-Rail seul, a précisé la direction.

Dans la région Midi-Pyrénées, les conducteurs font grève tous les lundis depuis la mi-novembre pour réclamer notamment de nouvelles embauches, à l'appel de la CGT, de l'Unsa et de SUD-Rail. Selon la direction régionale, le service y était assuré lundi à peu près dans les mêmes conditions que la semaine dernière: la circulation des TGV et des intercités était normale, tandis que les circulations sur les lignes de TER étaient assurées à 60% environ grâce à l'appoint de cars de substitution.