La militante basque Aurore Martin est sortie de prison

SOCIETE Après le paiement de sa caution de 15.000 euros...

© 2012 AFP

— 

La militante basque française Aurore Martin, dont la justice espagnole a annoncé vendredi la remise en liberté sous caution, pourrait être libérée dès samedi en fin de journée à Madrid, alors que les procédures pour le dépôt de sa caution étaient en cours dans la matinée.
La militante basque française Aurore Martin, dont la justice espagnole a annoncé vendredi la remise en liberté sous caution, pourrait être libérée dès samedi en fin de journée à Madrid, alors que les procédures pour le dépôt de sa caution étaient en cours dans la matinée. — Gaizka Iroz afp.com

La militante basque française Aurore Martin a été libérée ce samedi après-midi de sa prison de Madrid, en échange d'une caution de 15.000 euros réclamée par la justice espagnole.

Aurore Martin avait été arrêtée le 1er novembre à Mauléon, dans les Pyrénées-Atlantiques, lors d'un contrôle routier de gendarmerie, puis remise à Madrid aussitôt en vertu d'un mandat d'arrêt européen (MAE) datant de 2010. L'exécution du MAE, pour des faits (appartenance à Batasuna) répréhensibles en Espagne mais pas en France, avait causé un émoi considérable au Pays basque, mobilisant des élus de toutes tendances.

A Bayonne, une collecte de fonds dans un bar du centre-ville a rencontré samedi matin une vive affluence, avec une centaine de personnes passées en une heure remettre du liquide à des membres du mouvement nationaliste Batasuna (interdit en Espagne), pour contribuer à la caution pour Aurore Martin, a constaté l'AFP. Selon Batasuna, les contributions allaient en moyenne de 20 à 50 euros.