Meurtre d'un policier de Chambéry: Un quatrième suspect écroué

© 2012 AFP

— 

Un quatrième homme, soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'un policier de la BAC de Chambéry, renversé mi-avril par des cambrioleurs en fuite, a été mis en examen et écroué vendredi soir, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information du Progrès de Lyon.
Un quatrième homme, soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'un policier de la BAC de Chambéry, renversé mi-avril par des cambrioleurs en fuite, a été mis en examen et écroué vendredi soir, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information du Progrès de Lyon. — Jeff Pachoud afp.com

Un quatrième homme, soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'un policier de la BAC de Chambéry, renversé mi-avril par des cambrioleurs en fuite, a été mis en examen et écroué vendredi soir, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information du Progrès de Lyon.

Cet homme de 28 ans a été interpellé mardi matin à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue lyonnaise, par des policiers de la PJ de Lyon, sur commission rogatoire d'un juge d'instruction de Chambéry, a précisé cette source. Durant sa garde à vue, il a nié toute participation, mais l'enquête «déterminera son rôle», a-t-on ajouté. Par ailleurs, une cinquième personne est toujours activement recherchée dans ce dossier.

Placé en détention provisoire

Comme ses trois complices présumés, écroués en juin dernier, le suspect a été mis en examen notamment pour «association de malfaiteurs», «vol en bande organisée» et «violences ayant entraîné la mort en vue de favoriser la fuite des auteurs». Il a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse.

Dans la nuit du 10 au 11 avril, quatre ou cinq braqueurs à bord d'une Porsche Cayenne volée, avaient renversé et tué un policier de la Brigade anti-criminalité de Chambéry, âgé de 32 ans. Ce drame avait fait vivement réagir les candidats à la présidentielle, à onze jours du premier tour.