Société

Bayer visé par une plainte pour la pilule Meliane

Santé

« Bayer comprend la douleur de la plaignante et de sa famille dans l'épreuve à laquelle elles sont confrontées et ne souhaite pas faire d'autres commentaires à ce stade », a déclaré une porte-parole de la branche française du laboratoire allemand. Marion Larat, qui impute son handicap à la pilule contraceptive de troisième génération Meliane a porté plainte vendredi contre la société. En juin 2006, elle a été victime d'un accident vasculaire cérébral. Une expertise menée dans le cadre d'une demande d'indemnisation conclut que le contraceptif Meliane de Bayer, prescrit en mars 2006 à la jeune fille, « pouvait être responsable de l'accident, d'autant que les accidents sont plus fréquents » la première année. L'autorisation de mise sur le marché en 1995 de Meliane a été modifiée en 1997 pour tenir compte du résultat montrant un risque de troubles emboliques veineux. En 2007, une commission conclut que les pilules de troisième génération n'apportent pas d'amélioration par rapport à celles de la deuxième. ■ A. Le G.