Mariage pour tous: Le parlement est «souverain» sur la procréation médicalement assistée, dit François Hollande

Reuters

— 

Le Parlement décidera souverainement de la question d'inclure et de voter l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes dans le projet de loi sur le mariage pour tous, a déclaré mercredi François Hollande.

Alors que le gouvernement avait dans un premier temps refusé d'introduire la PMA dans le projet de loi, promettant que cette question serait traitée dans une future loi sur la bioéthique, plusieurs membres du gouvernement ont annoncé un changement de ligne.

Personnellement pas pour

«Le texte tel qu'il a été préparé prévoit le mariage et l'adoption, il n'intègre pas la PMA, cette question là sera sûrement débattue au parlement qui en décidera souverainement», a indiqué le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre hollandais Mark Rutte.

«Si le parlement - et je crois qu'il y aura des propositions d'amendements- décide d'aller dans le sens de la procréation médicalement assistée, le parlement est souverain», a ajouté le président français. François Hollande a cependant répété qu'il n'était personnellement pas pour inclure la PMA dans le projet de loi du mariage pour tous. «Si j'avais été favorable, je l'aurais intégré dans le projet de loi», a-t-il dit.