Noël: Plus d'un Français sur cinq envisage de revendre ses cadeaux

© 2012 AFP

— 

Près de trois semaines avant le grand jour et sans même savoir ce qu'ils vont recevoir, plus d'un Français sur cinq (24%) envisage déjà de revendre une partie de ses cadeaux de Noël, indique mercredi une étude Generix/Ifop.
Près de trois semaines avant le grand jour et sans même savoir ce qu'ils vont recevoir, plus d'un Français sur cinq (24%) envisage déjà de revendre une partie de ses cadeaux de Noël, indique mercredi une étude Generix/Ifop. — Miguel Medina afp.com

Près de trois semaines avant le grand jour et sans même savoir ce qu'ils vont recevoir, plus d'un Français sur cinq (24%) envisage déjà de revendre une partie de ses cadeaux de Noël, indique ce mercredi une étude Generix/Ifop. Parmi eux, si un tiers (32%) évoque le fait de recevoir des cadeaux dont ils n'ont pas l'utilité comme principale raison à la revente, ils sont également 22% à déclarer qu'ils revendront leurs cadeaux pour des raisons financières, à savoir dans le but de gagner de l'argent.

La revente des cadeaux devrait intervenir majoritairement entre le 26 décembre et le 15 janvier (58%), tandis que 6% des personnes interrogées déclarent même qu'elles remettront leurs cadeaux sur le marché dès le 25 décembre. La majorité des cadeaux sera revendue sur Internet (81%). En moyenne, les Français s'attendent ainsi à réaliser un gain de 17 euros.

Par ailleurs, 28% des Français se déclarent prêt à offrir les cadeaux de Noël qui ne leur conviendraient pas. Si 77% comptent effectuer ce geste par simple générosité, 23% compte cependant se servir de ces cadeaux pour ne pas avoir à en acheter un autre, et réaliser ainsi une économie. L'économie moyenne réalisée pourrait ainsi se chiffrer à 26 euros, estiment-ils.

Cette étude a été réalisée en ligne entre le 6 et le 8 novembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.012 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas.