Un enjeu stratégique pour la France

— 

Place aux jeunes. Alors que le projet des contrats de génération sera présenté ce mercredi en Conseil des ministres, le rapport annuel sur l'état de la France du Conseil économique social et environnemental, voté le même jour, insiste sur les difficultés des jeunes à s'intégrer dans le monde économique. « Il s'agit d'un enjeu stratégique pour la France, qui connaît une démographie très dynamique et accueille donc beaucoup plus de jeunes sur le marché du travail que l'Allemagne », synthétise Roger Mongereau, rapporteur qui constate que l'accroissement annuel de la population approche les 300 000 personnes. Alors que le chômage des jeunes atteint 50 % dans certaines zones (24,2 % de taux de chômage chez les moins de 25 ans en novembre), le document relève que 13,1 % des jeunes Français sont sans emploi et ne suivent pas de formation. Ce rapport insiste sur un renforcement du rôle de l'Education nationale, mais aussi sur l'importance de la formation professionnelle et de l'apprentissage. « Les jeunes n'ont pas les codes de l'entreprise. L'idée des contrats de génération est plutôt bonne, à condition qu'elle soit adaptée à toutes les entreprises », conclut Roger Mongereau.Matthieu goar