Arche de Zoé: Deux ans ferme requis contre Breteau et Lelouch, absents

© 2012 AFP

— 

Une peine de trois ans de prison, dont deux ferme, assortie d'un mandat d'arrêt, a été requise mardi à l'encontre du président de l'Arche de Zoé, Eric Breteau, et de sa compagne Emilie Lelouch, qui avaient tenté en 2007 d'exfilter du Tchad une centaine d'enfants présentés comme des orphelins du Darfour.
Une peine de trois ans de prison, dont deux ferme, assortie d'un mandat d'arrêt, a été requise mardi à l'encontre du président de l'Arche de Zoé, Eric Breteau, et de sa compagne Emilie Lelouch, qui avaient tenté en 2007 d'exfilter du Tchad une centaine d'enfants présentés comme des orphelins du Darfour. — Pascal Guyot afp.com

Une peine de trois ans de prison, dont deux ferme, assortie d'un mandat d'arrêt, a été requise ce mardi à l'encontre du président de l'Arche de Zoé, Eric Breteau, et de sa compagne Emilie Lelouch, qui avaient tenté en 2007 d'exfilter du Tchad une centaine d'enfants présentés comme des orphelins du Darfour.

Des peines allant de huit mois de prison avec sursis à 18 mois avec sursis ont été requises à l'encontre des quatre autres prévenus, qui contrairement aux deux principaux protagonistes, étaient présents devant le tribunal correctionnel de Paris. Le procureur a aussi demandé une amende de 700.000 euros contre l'association, et sa dissolution.