Tarn-et Garonne: Licencié pour avoir mangé deux biscuits

— 

Les salariés de la base logistique Intermarché, qui emploie 250 salariés à Bressols (Tarn-et-Garonne), ont bloqué tous les camions vendredi contre le licenciement d'un collègue qui avait mangé des biscuits destinés à "la casse", a-t-on appris lundi auprès du syndicat CGT.

Comme le raconte le quotidien Sud Ouest, un chauffeur de 49 ans, ayant trente ans d'ancienneté, a été licencié «pour faute grave» le 24 novembre sans préavis ni indemnité.

«Ce chauffeur de nuit, rentrant d'une tournée de livraison avec son responsable direct, avait mangé deux biscuits pris dans un paquet abîmé destiné à la casse, et avait été dénoncé par le responsable», a expliqué le délégué CGT Pierre Fernandez.

«Tout axer sur le biscuit c'est un raccourci, il y avait un ensemble d'éléments justifiant le licenciement», a indiqué de son côté  le directeur de l'établissement, Guillaume de Vernon. «Les règles sont parfaitement connues, la consommation de marchandises de l'entrepôt, quelles qu'elles soient, est interdite», a ajouté le directeur.