L'archevêché déconcerté par Duflot

— 

« On n'a pas attendu Mme Duflot pour participer à la solidarité », s'étonne Charles Gazeau, délégué épiscopal pour la solidarité au diocèse de Paris. La ministre du Logement expliquait dans une interview au Parisien lundi avoir sollicité pour l'hébergement d'urgence l'archevêché de Paris, qui posséderait « des bâtiments quasi vides ». La lettre, reçue en fin de matinée, n'a pas manqué d'agacer. Depuis quatre ans, certaines paroisses accueillent et accompagnent des SDF pendant les mois les plus froids de l'année. « Cette année, 26 paroisses sur les 100 parisiennes participent à cette opération Hiver solidaire, reprend Charles Gazeau. Certes, on peut toujours faire mieux. Mais agir dans l'urgence et faire du chiffre, c'est le souci de l'Etat. Nous sommes attachés à tisser des liens fraternels avec ces personnes. L'année dernière, 120 personnes ont ainsi été aidées. » Cette initiative a essaimé dans des paroisses de banlieue : en Seine-Saint-Denis, les paroisses volontaires accueillent des SDF depuis le 1er décembre 2012.Oihana Gabriel