SOCIÉTÉ

Le petit Jihad, 3 ans, va à l’école avec un T-shirt «Je suis une bombe»

mère et son oncle sont cités devant le tribunal correctionnel pour «apologie de crime»...

Le devant du T-Shirt porte l’inscription «Je suis une bombe». Au dos, ces cinq mots : «Jihad, né le 11 septembre». La mère et l’oncle d’un enfant de 3 ans sont cités devant le tribunal correctionnel d’Avignon le 19 décembre pour apologie de crime après que le petit garçon s’est rendu à l’école maternelle avec ce vêtement, indique le journal La Provence.

Le 25 septembre, la directrice de l’école maternelle de Sorgues, dans le Vaucluse, remarque le T-Shirt du petit Jihad, effectivement né le 11 septembre 2009. Aussitôt, elle le recouvre d’une veste puis, le soir, demande des explications à la maman. Elle alerte également l’académie et le service Education de la municipalité. Le maire (UMP) de la ville décide alors de saisir le procureur de la république d’Avignon.

«Le mot bombe est utilisé dans le sens de "beau gosse"»

La mère du petit Jihad a été placée en garde à vue, ainsi que son oncle, qui avait offert le vêtement à l’enfant. «Je ne comprends pas que cela prenne cette ampleur, ça me dépasse totalement», a indiqué la maman du petit garçon à La Provence. Pour elle, «il n'y a aucun message à faire passer par ce T-shirt (…) Le mot bombe est utilisé dans le sens de "beau gosse", rien de plus. Et mon fils est effectivement né le 11 septembre, je n'y peux rien».

«J'ai compris quand la directrice m'en a parlé que cela avait pu choquer mais avant ça ne m'avait pas traversé l'esprit», explique-t-elle encore.

La mère et son frère seront jugés le 19 décembre, au tribunal correctionnel d’Avignon. La mairie de Sorgues, qui s’est portée partie civile, demande un euro symbolique. L’avocat de la Ville et le procureur ont indiqué vouloir obtenir une condamnation «de principe».