Un chien opéré du coeur... comme un humain

M.Gr.

— 

La page Facebook «Sauvez Lycka», le 29 novembre 2012
La page Facebook «Sauvez Lycka», le 29 novembre 2012 — Capture Facebook

Lycka doit être opéré le 20 décembre. Atteint d’une grave malformation cardiaque, il devra passer entre les mains expertes du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Montsouris, à Paris (14e). Rien de très original… Sauf que Lycka est un chien.

Ce jeune croisé labrador de neuf mois, adopté par la famille Collin en juin 2012 auprès du refuge SPA de Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne), a été victime d’un malaise, lors d’une balade en forêt le 4 novembre dernier. Après examens, le diagnostic tombe. Et il est lourd. Atteint d’une malformation cardiaque de naissance, l’animal souffre de graves complications.

Il manque encore près de 1.000 euros

L’artère pulmonaire de Lycka, fragilisée par sa malformation, s’est en effet rompue, entraînant une hémorragie péricardique. Et son cœur présente une importante dilatation. Sauvé par l’équipe des urgences vétérinaires de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), le chien doit pourtant subir une nouvelle opération, pour ne pas risquer la mort. Une opération qui sera réalisée «grâce à un partenariat entre l’école vétérinaire et Montsouris», explique l'un des soutiens de Lycka sur la page Facebook «Sauvez Lycka».

Sauf que, selon la SPA de Vaux-le-Penil (Seine-et-Marne), où le chien avait trouvé refuge avant d’être adopté, «la seule technique qui pourrait le sauver est à la pointe de la technologie, et donc très coûteuse». Le tarif s’élève en effet à 3.080,72 euros, dont une partie est financée par les dons recueillis par la SPA (1.900 euros).

Mais malgré la mise en place d’un appel aux dons, il manquerait encore près de 1.000 euros pour financer cette intervention, qui «ne se pratique habituellement pas sur les animaux». Lycka sera donc «mis en avant» les 1er et 2 décembre lors des portes ouvertes du refuge SPA, où «une boîte à dons sera installée» pour permettre de couvrir les frais de cette opération. Et permettre à Lycka de se faire opérer du cœur, comme un humain.