« J'ai bu cinq verres, mais mon test était négatif »

— 

« Depuis six mois, je garde un éthylotest dans la voiture, puisque c'est devenu obligatoire, raconte André, un Parisien de 38 ans. Il y a un mois, je suis allé à une soirée chez des amis en banlieue. Nous avons dîné et pas mal bu. De 19 h à minuit, j'ai avalé cinq verres d'alcool.
Une heure et demie avant de repartir de chez mes amis, j'ai totalement arrêté de boire. Je ne me sentais pas du tout ivre et tout à fait capable de reprendre le volant. Mais j'ai décidé de le vérifier en utilisant mon éthylotest. Les instructions étaient un peu compliquées et nous nous sommes mis à plusieurs pour les déchiffrer. Histoire pour moi d'être bien sûr d'utiliser l'éthylotest de manière efficace. Au final, il s'est avéré négatif, ce qui m'a un peu surpris. Mais je n'ai pas remis en cause son verdict, car l'éthylotest était certifié de type NF. J'ai quand même décidé de le garder avec moi dans la voiture, au cas où je serais contrôlé sur la route par les forces de l'ordre, afin de leur prouver ma bonne foi. Mais quelques jours après cette soirée, j'ai lu un article qui remettait en cause la fiabilité de certains éthylotests. Et si celui que j'avais utilisé n'était pas fiable lui aussi ? Je ne le saurai jamais. Mais à l'avenir, je compte mieux contrôler ma consommation d'alcool plutôt que de me fier à un éthylotest. »Propos recueillis par D. B.