SFR supprimerait 800 postes

— 

Chez SFR, les salariés sont anxieux. Selon latribune.fr, qui cite le syndicat Unsa, l'opérateur français pourrait annoncer mercredi un plan de 1 100 départs volontaires. La direction affirme que ces mesures permettront de mieux « réagir à la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile », où l'arrivée du quatrième opérateur, Free, a bouleversé le marché. « En net, cela fera moins puisque la direction devrait annoncer autour de 300 créations d'emplois », espère Jean-Luc Martin, de la CGC, qui s'exprime sur le site économique.