Nicolas Sarkozy: Les Bettencourt «ne m'ont jamais donné un sou»

JUSTICE L'ex-président de la République a également assuré devant le juge n'avoir vu «aucun signe apparent» de la démence de Liliane Bettencourt...

E.O.

— 

Nicolas Sarkozy quitte le palais de justice de Bordeaux le 22 novembre 2012
Nicolas Sarkozy quitte le palais de justice de Bordeaux le 22 novembre 2012 — Bob Edme/AP/SIPA

Nicolas Sarkozy a assuré devant le juge Gentil, qui l’a auditionné jeudi à Bordeaux, que les Bettencourt ne lui avaient «jamais donné un sou», selon le procès-verbal qu’a consulté le journal Sud Ouest.

«Je connais les Bettencourt depuis 28 ans et j'en ai 57. J'ai fait cinq campagnes municipales à Neuilly: ils ne m'ont jamais donné un sou et je ne leur en ai jamais demandé», a déclaré l’ex-président, d’après le procès-verbal.

Liliane Bettencourt «ne dit aucune invraisemblance»

Nicolas Sarkozy a également commenté l’état de santé de Liliane Bettencourt, qui d’après une expertise médicale souffre d’une «démence mixte» depuis 2006. «Quand je la vois, je n'aperçois aucun signe apparent de cela... Elle est bien habillée, elle ne bégaie pas. Elle ne dit aucune invraisemblance», a expliqué l’ancien chef de l’Etat.

Nicolas Sarkozy a été entendu toute la journée de jeudi, la justice s’interrogeant sur un éventuel financement occulte de sa campagne présidentielle en 2007. A l’issue de son audition de jeudi, il n’a pas été mis en examen, mais placé sous le régime de témoin assisté.