«La belle, le milliardaire et la discrète»: La chaîne répond aux accusations de Jade Foret

POLÉMIQUE a RTBF affirme que la compagne d’Arnaud Lagardère n’est pas honnête quand elle indique se sentir «trahie»...

Julien Ménielle

— 

Jade Foret et Arnaud Lagardère dans le documentaire «La Belle, le milliardaire et la discrète».
Jade Foret et Arnaud Lagardère dans le documentaire «La Belle, le milliardaire et la discrète». — RTBF

«Jade Foret ne nous reproche que des détails, infondés qui plus est, car fondamentalement, elle se reconnaît dans le film.» La productrice du reportage de la RTBF sur Arnaud Lagardère et sa compagne (et la belle-mère en prime) a décidé de répondre aux accusations de la jeune Belge, qui s’est estimée «trahie» après avoir vu «La belle, le milliardaire et la discrète».

«C’est Jade qui nous proposait de venir tourner à certains moments»

Jade Foret reproche à la RTBF d’avoir diffusé des images de sa robe de mariée malgré son interdiction, et estime que la séquence dans laquelle on voit Arnaud Lagardère lui «prêter» une Porsche pour le week-end est trompeuse, laissant penser qu’il s’agit d’un cadeau. «Faux deux fois», affirme la réalisatrice au journal Le Soir.

Car pour Stéphanie De Smedt, «c’est Jade qui nous proposait de venir tourner à certains moments, elle savait donc qu’on filmait sa robe de mariée et n’a pas demandé de retirer ces images.» Quant à la Porsche,  «c’était un prêt de la marque, mais en vue d’un achat: elle dit elle-même que c’est un cadeau», poursuit la réalisatrice.

«Il n’a jamais été dit que nous ne ferions rien des images»

De son côté, Jade Foret a assuré au Soir qu’elle avait coupé court au tournage quand la chaîne lui a refusé un droit de regard sur les images. «En arrêtant le tournage, il semblait clair que rien ne serait diffusé», a estimé la jeune Belge. «Depuis le premier jour, il était clair qu’il n’y aurait aucun droit de regard sur le film», répond la RTBF qui assure qu’«il n’a jamais été dit que nous ne ferions rien des images».

«Nous avons des scènes beaucoup plus triviales que celles qui ont été montrées mais qui étaient redondantes, or nous ne voulions justement pas caricaturer le couple», se défend même la chaîne interrogée par Le Soir. Le magazine du quotidien belge connaît bien la musique, pour avoir aussi eu des démêlés similaires avec Jade Foret.

Le précédent du Soir Magazine

En juillet 2011, la compagne d’Arnaud Lagardère avait affirmé qu’elle s’était sentie piégée après la mise en ligne de la vidéo du making-of d’une séance photos, qu’elle avait jugé «kitschissime» et qui avait fait grand bruit. «Arnaud et moi avons simplement accepté un shooting photo et non une mise en scène de la vidéo making-of», avait-elle alors indiqué à 20 Minutes.

«Quelques heures après la mise en ligne de la vidéo, avant que tout le monde ne la voie, je l’ai envoyée à Jade», avait pourtant assuré à 20 Minutes Géry Brusselmans, qui avait réalisé la vidéo. «Jade Foret m’a envoyé un mail pour me dire qu’elle aimait bien la vidéo», avait précisé le journaliste. «J'adore le montage vidéo! Bravo!» écrivait à l’époque Jade Foret dans cet email, conclu d'un «Bisous» peu rancunier.