Rhône-Alpes: La circulation des trains perturbée après l’agression d’un contrôleur

Elsa Frisullo, à Lyon

— 

Depuis 10h30 ce jeudi, la circulation TER est perturbée en Rhône-Alpes suite au droit de retrait exercé par les contrôleurs. Ces derniers, soutenus par les syndicats, ont décidé de cesser le travail en soutien à l’un de leurs collègues agressé par une passagère sur la ligne Lyon-Genève. «Peu après la gare de Bellegarde, il a contrôlé ce jeudi matin une voyageuse qui n’avait pas de titre de transport. Elle a refusé de se plier aux démarches habituelles en cas d’amende, l’ a insulté et lui a mis un coup de poing dans le nez», précise Stéphane Boulade, délégué Sud Cheminots.

Selon le syndicat, le contrôleur blessé a porté plainte et la voyageuse a été interpellée à son arrivée à la gare de Genève. La SNCF qui a exprimé « tout son soutien envers l’agent » agressé n’était pas en mesure à 11h 45 de détailler l’ampleur des perturbations, «invitait néanmoins les voyageurs à reporter leurs déplacements dans la région Rhône-Alpes».

Une réunion à midi

Une réunion entre la direction régionale de la SNCF et les organisations syndicale devrait se tenir à midi ce jeudi à Lyon. Les syndicats, qui depuis plusieurs mois, dénoncent la multiplication des agressions envers les personnels, devraient en profiter pour demander des effectifs de contrôleurs supplémentaires et l’arrêt des projets visant à supprimer «le contrôleur systématique à bord de chaque train, entrainant notamment une dégradation de la sécurité», précise Sud-Cheminots.