Chloé: Le ravisseur a enlevé l'adolescente «par hasard»

ENQUETE Une information judiciaire a été ouverte pour viol...

C.C. avec agences

— 

Chloé, la jeune adolescente retrouvée vendredi en Allemagne, a été enlevée «par hasard», a indiqué ce lundi le procureur allemand chargé de l'enquête, cité par TF1 News

«Le mis en examen cherchait une victime, il roulait dans une voiture volée, et par hasard il est arrivé à l'endroit où elle habitait», a précisé Herwig Schäfer, lors d'une conférence de presse donnée ce lundi matin à Offenbourg (Allemagne). «Et par hasard à ce moment-là elle rentrait à la maison, il l'a vue et a décidé de l'enlever, de la contraindre à monter dans la voiture», a-t-il ajouté.

Le ravisseur présumé, qui devrait être rapidement extradé vers la France, n'aurait pas donné d'autres éléments, utilisant son droit au silence suggéré par son avocat, indique TF1 News. Le procureur a également expliqué que le suspect avait avoué aux policiers lors de son interpellation qu'il cachait la jeune fille dans son coffre. «Peut-être que c'était une réaction positive, et que, au vu de tout le mal qu'il avait fait, il s'est dit "je veux au moins que la fille sorte du coffre et qu'il ne lui arrive rien"», a souligné Herwig Schäfer. Lorsque les policiers sont arrivés vers la voiture, Chloé a donné des coups dans le coffre pour se faire repérer. 

Une information judiciaire ouverte pour viol

Par ailleurs, l'information judiciaire ouverte après l'enlèvement et la séquestration de la jeune Chloé, l'a été également pour viol, a indiqué ce lundi une source proche du dossier à l'AFP. L'information judiciaire a été ouverte vendredi pour ces trois chefs au vu des informations communiquées par la police allemande, a précisé à Sipa le procureur de la République de Nîmes, Robert Gelli. «Je n'entends pas communiquer sur le contenu de l'audition de Chloé car c'est une mineure et elle a déjà assez de pression comme cela», a-t-il ajouté.

Selon TF1 News, l'adolescente aurait raconté dimanche aux enquêteurs qu'elle a été violée à plusieurs reprises par son ravisseur. Les médecins qui l'ont examiné auraient confirmé ces agressions sexuelles. Chloé a été retrouvée vendredi à Offenbourg, en Allemagne, ligotée dans le coffre d'une Audi dont le conducteur de 32 ans a déjà été condamné en France pour violences et agression sexuelle. Ce dernier a déclaré être allé en Italie et vraisemblablement en Savoie avant de se retrouver sur Colmar et après en Forêt Noire, a expliqué sur BFM-TV un responsable de la gendarmerie française. Chloé a expliqué à ses parents avoir passé six jours et six nuits soit dans la voiture, soit enfermée dans le coffre, loin des habitations.