Affaire Chloé: La jeune fille n'a subi aucune violence sexuelle

FAITS DIVERS Le kidnappeur présumé comparaîtra samedi devant un juge allemand...

C.C. avec agences

— 

Le ravisseur présumé de Chloé, une jeune fille de 15 ans qui avait disparu depuis une semaine à Barjac, dans le Gard, a été arrêté ce vendredi près d'Offenburg (Allemagne), non loin de la frontière alsacienne, à l'issue d'une courte poursuite avec la police allemande qui a fait un blessé grave, a annoncé la direction de la police locale. L'adolescente n'a pas été blessée et n'a subi aucune violence sexuelle de la part de l'homme a été condamné plusieurs fois dont une pour agression sexuelle.

Le ravisseur présumé, un Français de 32 ans, a provoqué un accident de voiture en fuyant les forces de police à bord d'une Audi. Il est entré en collision avec le conducteur d'une Volkswagen, qui a été grièvement blessé. Le suspect a ensuite essayé de fuir à pied mais a été rapidement rattrapé. C'est ensuite que Chloé a été découverte ligotée dans le coffre de l'Audi. «Je m'appelle Chloé», a dit la jeune fille qui n'a pas été blessée dans l'accident et est en bonne santé. Elle a subi un examen médical à l'hôpital d'Offenburg. Elle doit être entendue par un magistrat dans la soirée, a ajouté la police allemande. Selon une source policière française, elle doit bénéficier d'un soutien psychologique. Elle sera ensuite racccompagnée en France.

Le suspect repéré à cause d'un vol

Le ravisseur présumé comparaître lui samedi devant la justice allemande. Les enquêteurs attendent une commission rogatoire internationale pour son transfert à Alès. On indiquait de source proche de l'enquête qu'une information judiciaire devait être ouverte pour «enlèvement et séquestration» et «agression sexuelle». Cette dernière qualification a été retenue en raison du passé judiciaire du suspect. Ce dernier, originaire de Bagnols-sur-Cèze (Gard), avait été déjà condamné pour divers délits, dont une agression sexuelle à l'encontre d'une femme. Il était sorti de la prison de Béziers en septembre et aurait été hébergé dans un foyer. La justice allemande devait délivrer un mandat de dépôt à l'encontre du kidnappeur présumé.

Le suspect a été repéré ce vendredi matin vers 10h45 par un automobiliste qui l'a vu briser la vitre d'une voiture en stationnement avec une pierre et voler un ordinateur portable, selon le récit de la police. L'automobiliste a prévenu la police qui l'a assez vite localisé. Poursuivi à grande vitesse par une patrouille, le suspect a perdu le contrôle de sa voiture et a provoqué l'accident. La police allemande n'a donné aucun détail sur ce qui s'est passé durant la semaine de sa disparation.

«Ce que je sais c'est que c'est ma fille et qu'elle est en vie et qu'elle va bien»

Sa mère a confirmé sur RTL qu'il s'agissait bien de sa fille, même si elle n'a pas encore pu lui parler: «Ce que je sais c'est que c'est ma fille et qu'elle est en vie et qu'elle va bien.»  Sur BFM TV, elle a ajouté: «Je suis très émue, cela fait huit jours que nous vivions un calvaire et je vais appeler tous ceux qui nous ont aidé. Je savoure mon bonheur, j’attends mon mari (…) je suis trop heureuse, je vais serrer ma fille dans mes bras». C'est «un soulagement et du bonheur à partager avec tout le monde», a ajouté sur la même chaîne la soeur de Chloé. «Ma fille est retrouvée, tout est arrangé», a renchéri son père, Jésus, interrogé par TF1 News, à Barjac.

Partie chez une amie à Rochegude vendredi dernier vers 17h30, Chloé n'avait pas réapparu. Inquiets, ses parents avaient alerté les gendarmes vers 20h30. Ils n'ont retrouvé son scooter garé dans la propriété que vers 22h30. Mais le casque de l'adolescente, disparue avec son téléphone et ses papiers, n'avait pas été retrouvé. Selon ses parents, commerçants à Barjac, la jeune fille n'avait emporté aucun sac ni aucune affaire particulière.