Emploi: Devenez testeuse de sex toys

SEXE En Belgique, une entreprise propose une offre d’emploi dans ce secteur...

M.Gr.

— 

Des sex toys dans un vitrine en Chine, le 6 juin 2012
Des sex toys dans un vitrine en Chine, le 6 juin 2012 — Quirky China News / Rex/REX/SIPA

Vous êtes «une femme dynamique et motivée, ouverte à la nouveauté, aimant le plaisir intime et possédant une bonne condition physique»? Cette offre est peut-être pour vous. L’entreprise belge Soft Love propose en effet une offre d’emploi, pour devenir testeuse de sex toys, rapporte le site Essentielle.be.

Il s’agit d’un contrat à temps plein, pour une durée déterminée d’un an, «renouvelable en contrat à durée indéterminée par la suite», précise l’annonce. Le poste est à pourvoir en Belgique à partir du 1er janvier.

Quinzaine de godemichés par mois

Reste à voir à quoi pourrait ressembler une journée de boulot. Car si aucun «diplôme ou spécialisation» n’est exigée, la «testeuse» devra  faire preuve de «professionnalisme» dans sa tâche. Concrètement, «elle recevra une dizaine à une quinzaine de godemichés à tester par mois», explique Nicolas Bustin, le cofondateur du site Soft Love.

A elle, ensuite, de faire une «évaluation sensorielle des produits destinés à la consommation intime. Et rédiger ensuite «des rapports détaillés et comparer les produits testés à ceux qui existent sur le marché», précise l’offre.

Ordinateur et smartphone de fonction

Mais pas question pour autant de passer ses journées à «s’introduire» divers objets. Car outre les godemichés, la candidate retenue devra également «tester des produits érotiques en tout genre: bougies, lingerie, huiles de massage, lubrifiants, anneaux péniens, etc.».

Un compagnon pourrait donc être ponctuellement mis à contribution. «Le travail en couple est autorisé», précise d’ailleurs l’annonce. Quant à la lauréate, en plus d’un salaire de 1.350 euros net par mois avec un treizième mois, elle disposera également d’un ordinateur, d’un smartphone, et travaillera au sein de locaux de l’entreprise, à Wépion. Comme quoi, travail et plaisir peuvent faire bon ménage.