Sécurité routière: Le cannabis impliqué dans un accident sur huit

Avec Sipa

— 

Le cannabis est présent dans un accident de la route mortel sur huit, comme celui qui a coûté la vie à un bébé de sept mois samedi soir à Montpellier (Hérault), selon le dernier bilan annuel de la Sécurité routière. La réponse de la Justice à ce type d'infraction s'est durcie ces dernières années.

En 2011, 455 accidents mortels ont impliqué au moins un conducteur contrôlé positif au cannabis, soit près d'un sur huit. «Ces accidents mortels avec facteur cannabis établi ont provoqué 499 décès», précise l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Ces indicateurs sont mesurés depuis 2008 et sont plutôt stables depuis cette date. Par contre, le nombre global d'accidents corporels liés au cannabis (1.832) et le nombre de blessés qu'ils entraînent (2.452) ont augmenté de 40% sur la même période.

«La réalité est vraisemblablement plus élevée», indique l'ONISR, qui souligne que «la présence de drogue dans les accidents n'est renseignée que dans deux cas sur dix». En effet, plus de 12.400 condamnations pour «conduite en ayant fait l'usage de stupéfiant» ont été prononcées par les tribunaux en 2010, d'après l'annuaire statistique publié par le ministère de la Justice.