Une fillette défigurée par un vêtement chinois

— 

Une fillette de 4 ans a dû être hospitalisée dans l'Orne après avoir essayé des vêtements made in China reçus en cadeau à l'occasion de son anniversaire. Dès le lendemain de l'essayage, des boutons étaient apparus sur tout son corps « et de graves lésions sur le visage lui ont fait vivre un véritable calvaire », a révélé, jeudi, Le Réveil Normand.
Un dermatologue a rapidement révélé que les vêtements contenaient du DMF, un puissant fongicide interdit à l'importation en France depuis 2008, mais toujours utilisé en Chine pour éviter le développement de moisissures sur les textiles utilisés dans la fabrication de vêtements et de canapés. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes s'est saisie de l'affaire et a commencé à faire des analyses du produit afin de vérifier si le fongicide suspecté est bien à l'origine de l'allergie. Les autres vêtements issus du même fabricant ont été retirés de la circulation.Vincent Vantighem