La procréation médicalement assistée pour les couples de femmes abandonnée, selon Bertinotti

Avec Sipa

— 

«Chaque chose en son temps», a lancé Dominique Bertinotti à propos de la possibilité pour le parlement d'adopter l'amendement sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes, alors que Christiane Taubira, la ministre de la Justice a confirmé mercredi ne pas l'avoir inscrit dans le projet de loi de mariage et d'adoption pour tous.

Ce sera «le temps des parlementaires», avec des «auditions publiques»..., «ils prendront leurs responsabilités», a expliqué ce jeudi matin la ministre déléguée à la Famille sur i-Télé. Et si les députés proposent la PMA? «On verra», a-t-elle répondu, «je crois que Christiane Taubira a dit qu'elle apprécierait» ce que les députés proposent.

«Arrêtons de jouer sur des fantasmes, sur des peurs qui n'ont pas lieu d'être, regardons le texte de loi tel qu'il est, et qui est somme toute l'ouverture du mariage classique tel qu'il se pratique aujourd'hui à des couples de même sexe», a-t-elle demandé. «Très majoritairement, les Français ont un regard très tolérant sur l'homosexualité», a-t-elle soutenu, regrettant les récents propos de Serge Dassault qui mercredi a déclaré «on veut un pays d'homos? Dans dix ans il n'y a plus personne, c'est stupide». «Ca fait partie des propos qu'on ne voudrait plus entendre», a-t-elle commenté.