Le S.A.V. du président

Matthieu goar

— 

François Hollande se déplace ce jeudi à Chelles (Seine-et-Marne).
François Hollande se déplace ce jeudi à Chelles (Seine-et-Marne). — ISOPIX / SIPA

Le Président donne l'exemple. Après avoir expliqué à son gouvernement lors du Conseil des ministres comment mieux communiquer et être plus pédagogue, le professeur François Hollande va illustrer ses théories sur le terrain. Jeudi, il se rend à Chelles (Seine-et-Marne) pour assister aux signatures des premiers contrats « emplois d'avenir », dont le dispositif est effectif depuis le 1er novembre. Une façon de mettre en lumière les réalisations concrètes de son gouvernement. « Les Français nous attendent sur les actes, c'est ce que nous faisons », explique une source à l'Elysée, qui ajoute que « la majorité des déplacements à venir concernera la bataille contre le chômage ».

Fixer le « cap »
Dans les semaines à venir, le chef de l'Etat devait ainsi se rendre en province pour faire le service après-vente du pacte de compétitivité. Après la rentrée compliquée de la majorité, cette volonté de pédagogie était réclamée par les proches de François Hollande, notamment des grands élus, comme François Rebsamen ou Ségolène Royal, qui ont alerté l'exécutif sur l'incompréhension des Français « obligés de subir tous ces impôts » sans que le « cap » ne leur soit expliqué. « Il ne s'agit pas de transformer le Président en un voyageur de commerce, ni de faire des déplacements [au moindre] fait divers où on annonce une loi sans lendemain à la façon de Nicolas Sarkozy. Mais il est indispensable de venir expliquer notre politique », explique François Patriat, président de la région Bourgogne. Au cœur de ces journées de la pédagogie, la grande conférence de presse de la semaine prochaine sera particulièrement observée.