Accoucher dans les transports: A quelle récompense ont droit l'enfant et la famille?

TRANSPORTS Naître dans les transports en commun ne comporte pas que des inconvénients...

Aurélie Delmas

— 

Air France aéroport  Saint Exupéry à Lyon, image d'illustration
Air France aéroport Saint Exupéry à Lyon, image d'illustration — JAUBERT/SIPA

Il devait voir le jour le 9 novembre, mais Olajuwon est né avec un peu d’avance dimanche 4 novembre, dans le RER. Son premier cadeau? Un forfait Navigo offert par la SNCF et le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), valable jusqu'à sa majorité. Même si ce type d’événement reste très rare, les compagnies de transport font souvent un geste. Quelles sont les plus généreuses?

Le plus souvent: au cas par cas

Tous les transporteurs le soulignent: les naissances dans les transports en commun sont rarissimes. Aussi, de nombreuses compagnies n’ont rien prévu de particulier si le cas venait à se présenter. C’est le cas de la plupart des régies de transport de province, qui préfèrent aviser au cas par cas.

Naissance dans les transports parisiens: la maman récompensée

Comme Olajuwon, un enfant naîtrait chaque année dans le RER ou le métro, selon les estimations du Syndicat des transports d’Ile-de-France. Si ce dernier a eu droit à un pass Navigo gratuit de la part du Stif et de la SNCF, la RATP se contente habituellement d’offrir à la mère une carte valable pendant un an, couvrant toutes les zones et tous les types de transport (métro, bus, RER) dans la région parisienne. Un joli cadeau tout de même, d’une valeur de 1.152,80 euros.

Naissance dans le train: des cadeaux pour l’enfant

La SNCF estime à deux ou trois par an le nombre de naissances sur le réseau français. En toute logique, elles ont le plus souvent lieu sur de longs trajets. Dans ces cas-là, le groupe se montre généreux et prévoit d’offrir à l’enfant une carte d’abonné valable jusqu’à ses 18 ans sur toutes les lignes TGV, Téoz et Lunéa. Un cadeau dont avait par exemple bénéficié la petite Amina, née en août 2011 dans le TGV reliant Bordeaux à Paris, comme l'expliquait alors L'Express.

Naissance dans les airs: un cadeau symbolique

Pour Air France, les naissances dans les airs ont lieu tous les 10 à 15 ans et relèvent de la «mythologie». Parmi les idées fausses: le commandant de bord ne devient pas automatiquement le parrain du bébé. De même, si un nouveau-né venait au monde sur un vol, personne ne bénéficierait de vols gratuits à vie. L’entreprise estime qu’elle se contenterait d’offrir un cadeau symbolique à la famille, une bonne bouteille par exemple. Sur son site Internet, Air France accueille d’ailleurs les futures mamans à bras ouverts, se contentant de leur conseiller: «Evitez de voyager au cours du dernier mois de grossesse.» Si c’est votre cas, vérifiez quand même avec votre gynécologue.