Hervé Morin proclame sa foi en l'UDI

— 

« Je veux que l'UDI (Union des démocrates et indépendants) soit le parti de la liberté », s'est enflammé Hervé Morin, député UDI de l'Eure et président du Nouveau Centre, invité de « Mardi politique » sur RFI, en partenariat avec 20 Minutes et Le Point. Revenant sur les propos de Rama Yade qualifiant l'UDI de « parti de droite », Hervé Morin a déclaré n'avoir « aucun problème là-dessus, je suis de centre-droit ». Une manière de trancher avec le ni-ni de François Bayrou. « Les électeurs veulent un peu de clarté », a-t-il insisté. Premier test pour ce nouveau parti : les municipales de 2014. « On doit être en capacité de gagner un certain nombre de villes », explique le député. Et de citer Toulouse, Aix-en-Provence, Rouen, Strasbourg… et Paris. « Jean-Louis Borloo correspond bien à la sociologie de Paris », a-t-il déclaré, confiant. Les élections européennes devraient aussi constituer un nouveau cap. « Ce sera un moment important pour imposer la marque UDI », a-t-il assuré.delphine bancaud