Marinières: Grâce à Arnaud Montebourg, les ventes d'Armor Lux bondissent

MODE La marque a enregistré une progression de 75% de ses ventes après l'apparition du ministre en vêtement rayé sur la une du «Parisien magazine»...

E.O.
— 
Le ministre du Redressement productif en marinière, un robot ménager en main, sur fond de drapeau tricolore: Arnaud Montebourg paie de sa personne pour défendre le "made in France" en Une du Parisien magazine à paraître vendredi.
Le ministre du Redressement productif en marinière, un robot ménager en main, sur fond de drapeau tricolore: Arnaud Montebourg paie de sa personne pour défendre le "made in France" en Une du Parisien magazine à paraître vendredi. — Thomas Coex afp.com

Difficile de savoir si le plaidoyer d’Arnaud Montebourg pour le «fabriquer en France» a été entendu. Mais une chose est sûre: son allure toute en rayures, en Une du Parisien magazine vendredi, a donné des idées. Les ventes de la marinière Armor Lux qu’il arbore sur la première page ont bondi ce week-end de 75% par rapport à la semaine précédente, indique le Parisien ce vendredi.

A Paris, les galeries Lafayette sont en rupture de stock, tandis que les ventes en ligne ont triplé sur le site de la marque.

«Un mannequin qui ne me coûte pas cher»

Une bonne surprise pour le patron d’Armor Lux, Jean-Guy Le Floch, qui n’avait pas été prévenu de l’opération. «C’est inattendu et très sympa de mettre en avant l’industrie française. Pour une fois, c’est un mannequin qui ne me coûte pas cher», s’était-il amusé dans les colonnes de Ouest-France après la publication du magazine.

Né à Quimper, dans le Finistère, en 1938, Armor Lux emploie 380 personnes dans ses usines, où sont fabriquées les fameuses marinières, ainsi que toute une gamme de vêtements. La marque a déjà été sollicitée ces dernières années pour concevoir les tenues des agents de La Poste, de la SNCF, d’Aéroports de Paris mais aussi de la Police nationale. Pendant la campagne présidentielle, François Bayrou, lui aussi avocat du «made in France», avait également choisi Armor Lux pour ses T-shirts militants. Un simple mot barrait le devant du vêtement: «Irrésistible.»