Vienne: Un an de prison avec sursis pour la mère qui avait giflé une prof

20 Minutes avec AFP
— 

La mère d'un élève d'un collège de Buxerolles (Vienne), qui avait  agressé en septembre une professeur, a été condamnée ce vendredi à un an de  prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Poitiers

«Ce sont des faits d'une extrême gravité» et «il faut sanctuariser  l'école», a affirmé dans son réquisitoire le procureur de la République  Nicolas Jacquet avant de requérir quatre mois de prison avec sursis. Le  tribunal est allé au-delà de ces réquisitions mais a, conformément aux  réquisitions du parquet, assorti la peine d'une obligation de soins et  de l'interdiction d'entrer en contact avec la victime.

«Le tribunal a surtout, dans cette affaire, voulu faire un exemple, mais  on reste dans le cadre d'un sursis et pour ma cliente, il n'y a pas de  risques qu'elle aille en prison», a souligné Me Sébastien D'Espagnac,  avocat de la mère, âgée de 32 ans, jugée pour violences exercées sur une  personne chargée d'une mission de service public et sur deux policiers.