Manuel Valls veut des naturalisations plus faciles

NATIONALITE Le ministre de l'Intérieur a annoncé la suppression des critères d'acquisition de la nationalité «les plus discriminatoires»...

20 Minutes
— 
Manuel Valls à Paris, le 5 octobre 2012.
Manuel Valls à Paris, le 5 octobre 2012. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé jeudi la suppression des critères de naturalisation «les plus discriminatoires» pour accroître le nombre de personnes qui pourront acquérir la nationalité française.

«Retrouver le rythme d'avant»

En déplacement à Toulouse, il a assuré avoir envoyé aux préfets une circulaire prévoyant l'abandon immédiat du questionnaire à choix multiples (QCM) de connaissance de la culture française, et la prise en compte des contrats précaires dans l'évaluation de l'insertion professionnelle. «Je refuse l'idée que seuls les détenteurs d'un CDI puissent devenir français», a souligné le ministre, qui a dénoncé un nombre de nationalisations en baisse de 30% entre 2010 et 2011, et de 45% entre 2011 et 2012.

Prônant à la fois une «maîtrise» de l'immigration et des «parcours d'intégration réussis», il a dit ne «pas avoir d'objectif chiffré», mais vouloir «retrouver le rythme d'avant». Eric Ciotti, député UMP, a réagi en indiquant que «ne peut pas être français qui veut». «La nationalité française doit se mériter et doit supposer un certain effort en ce qui concerne l'assimilation de l'histoire, de la culture et de la langue françaises», a-t-il argumenté.