L'enquête judiciaire se poursuit pour retrouver le meurtrier du gendarme

© 2012 AFP

— 

Un homme soupçonné d'avoir mortellement percuté un gendarme de 52 ans, mercredi dans l'arrière-pays niçois, a été interpellé jeudi après-midi et placé en garde à vue, mais la justice se montre pour l'instant prudente.
Un homme soupçonné d'avoir mortellement percuté un gendarme de 52 ans, mercredi dans l'arrière-pays niçois, a été interpellé jeudi après-midi et placé en garde à vue, mais la justice se montre pour l'instant prudente. — Jean-Christophe Magnenet afp.com

L'enquête judiciaire continuait jeudi pour retrouver le meurtrier d'un gendarme de 52 ans, le fuyard ayant quitté la zone boisée de l'arrière pays-niçois où il avait disparu la veille, a précisé à l'AFP le colonel Gaël Marchand, commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes.

«Le dispositif de bouclage serré autour d'une zone boisée où le meurtrier a disparu a été maintenu jusqu'à 2h du matin. Les conditions météorologiques ont ensuite permis le passage pendant une heure d'un hélicoptère muni d'une caméra thermique, qui a confirmé que plus personne n'est dans la zone», a précisé le colonel Marchand.

Un dispositif allégé était toujours déployé sur des axes routiers jeudi matin. Mais les gendarmes se concentrent désormais sur l'enquête judiciaire et les indices à disposition.