Lagarde dit oui au droit à l'adoption

— 

Jean-Christophe Lagarde (UDI).
Jean-Christophe Lagarde (UDI). — E. DESSONS / JDD / SIPA

Il était l'un des dix rares députés rattachés à la droite à avoir voté en faveur d'une proposition de loi visant à légaliser le mariage homosexuel en juin 2011. Jean-Christophe Lagarde, élu (UDI) de Seine-Saint-Denis, s'y dit toujours favorable ainsi qu'à l'adoption pour les couples homosexuels, dans une interview à 20minutes.fr. « Il n'y a pas de raisons de pénaliser les couples homosexuels. Sur l'adoption, j'ai longtemps hésité, car je voulais regarder l'intérêt de l'enfant. Or, toutes les études faites dans tous les pays sur des milliers d'enfants qui ont grandi au sein de couples homosexuels, montrent qu'arrivés à l'âge adulte, ils ne présentent aucune différence avec un enfant élevé par un homme et une femme. Et ce, aussi bien sur le plan psychique que sur celui de la réussite sociale et même sur le plan de leur orientation sexuelle », explique celui qui ne votera pas le projet de loi si la procréation médicalement assistée (PMA) est ajoutée. « Par cet amendement, les députés socialistes transforment la PMA, qui est un acte médical, en un acte social, un acte de confort. »Alexandre Sulzer