La Vendée touchée par une mini-tornade

INTEMPÉRIES ne centaine de maisons ont été touchées à des degrés divers...

© 2012 AFP
— 
Une centaine de maisons ont été touchées à des degrés divers par une mini-tornade qui n'a fait aucune victime, dimanche matin, à Saint-Hilaire-le-Vouhis, en Vendée, département où la vigilance orange pour fortes pluies et risques d'inondations a été levée dimanche par Météo France.
Une centaine de maisons ont été touchées à des degrés divers par une mini-tornade qui n'a fait aucune victime, dimanche matin, à Saint-Hilaire-le-Vouhis, en Vendée, département où la vigilance orange pour fortes pluies et risques d'inondations a été levée dimanche par Météo France. — Jean-Sebastien Evrard afp.com

Une centaine de maisons ont été touchées à des degrés divers par une mini-tornade qui n'a fait aucune victime, ce dimanche matin, à Saint-Hilaire-le-Vouhis, en Vendée, département où la vigilance orange pour fortes pluies et risques d'inondations a été levée dans la journée par Météo France. Ce phénomène «a touché une centaine d'habitations, sur les 435» que compte ce village, à l'est de la Roche-sur-Yon, a indiqué à l'AFP la porte-parole des pompiers de Vendée, Isabelle Sévère-Forestier, sur place.

«Beaucoup de bruit, de pluie et de vent»

Météo-France avait publié samedi un bulletin de vigilance orange concernant sept départements des Pays-de-la-Loire et du Centre, en raison des fortes pluies attendues et des risques d'inondations. Dimanche, à la mi-journée, trois départements de la région Centre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Loiret, étaient toujours placés en vigilance orange. En revanche, Météo France a levé son alerte orange pour quatre départements: la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Vendée.

Dans ce département, c'est le village de Saint-Hillaire-le-Vouhis qui a été le plus touché, avec cette mini-tornade, «de grosse intensité», qui s'y est abattue vers 7h30, sans faire de victime. «Ca n'a duré que quelques minutes, il y a eu beaucoup de bruit, de pluie et de vent», ont témoigné des habitants auprès des pompiers, a rapporté Isabelle Sévère-Forestier. Des bâtiments publics -école, salle des fêtes, local des jeunes- ont été touchés, mais aussi l'église «qui a perdu un pan entier de sa toiture», a-t-elle relaté.

«Des pans entiers de toiture ont été soufflés»

Une centaine de maisons ont aussi souffert, à des degrés divers: «Ca va de quelques tuiles perdues à des pans entiers de toiture qui ont été soufflés», a décrit Isabelle Sévère-Forestier. Quelques arbres sont aussi tombés sur la chaussée ou sur des maisons, a-t-elle ajouté. «Il y a donc une coupure d'électricité par EDF qui concerne une trentaine de maisons», a-t-elle poursuivi. «Pour l'instant, il n'y a pas de demandes de relogement», a-t-elle assuré. Selon elle, quelque 60 sapeurs-pompiers ont été mobilisés.

Le maire du village était injoignable dans l'immédiat. Sur l'ensemble du département de la Vendée, les pompiers ont effectué plus de 300 interventions ce dimanche matin. Depuis samedi soir, les précipitations ont dépassé par endroits les 60 mm dans ce département et atteint fréquemment entre 30 et 40 mm sur le reste des Pays de la Loire, a relevé Météo France. Les précipitations devaient se décaler vers l'Est, l'activité pluvieuse la plus importante se situant sur une ligne allant de l'Indre-et-Loire au Loiret. Le sud-est de l'Eure-et-Loir est aussi concerné par les précipitations. Des pluies abondantes sont attendues dans la région Centre, ainsi que des rafales de vent de sud-ouest atteignant 70 à 80 km/h.

Le reportage de France 3 Pays de la Loire est juste en-dessous.

Vous êtes sur place? Envoyez-nous vos témoignages, photos ou vidéos à reporter-mobile@20minutes.fr

pysq de la Loire ci-dessous