Procès des tournantes: Le parquet fait appel du verdict

JUSTICE «Le verdict est trop éloigné du réquisitoire de l'avocate générale», a commenté la procureure...

Julien Ménielle
— 
Photo d'archives prise le 18 juin 2006 de la cité des Larris de  Fontenay-sous-Bois, dont une vingtaine de jeunes hommes ont été mis en  examen pour viols collectifs.
Photo d'archives prise le 18 juin 2006 de la cité des Larris de Fontenay-sous-Bois, dont une vingtaine de jeunes hommes ont été mis en examen pour viols collectifs. — STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Le parquet a fait appel du verdict dans le procès des tournantes. La ministre de la Justice, Christiane Taubira avait annoncé qu'lle ne le ferait pas, ajoutant qu'il appartenait «au parquet général et au procureur d'en discuter, d'apprécier les choses et éventuellement de prendre cette décision». Le tribunal a prononcé dix acquittements et quatre condamnations allant de trois ans avec sursis à un an de prison ferme dans cette affaire. Un verdict très commenté et qualifié de «naufrage judiciaire» par une des avocates des plaignantes.

«Le verdict est trop éloigné du réquisitoire de l'avocate générale, à la fois sur les peines prononcées et sur certains acquittements. Il ne correspond pas au déroulement des crimes et à leur appréciation», a justifié la procureure de Créteil, Nathalie Becache. «Je ne vois pas où est le désastre et le fiasco», assurait-elle pourtant jeudi à 20 Minutes.