Kenneth Thompson: «Strauss-Kahn est en train de se faire passer pour une victime»

AFFAIRE DSK L'avocat de Nafissatou Diallo réagit à la sortie médiatique cette semaine de l'ancien patron du FMI...

Nicolas Bégasse

— 

Nafissatou Diallo et son avocat Kenneth Thompson à New York, le 22 août 2011.
Nafissatou Diallo et son avocat Kenneth Thompson à New York, le 22 août 2011. — Seth Wenig/AP/SIPA

«Qu’on me laisse tranquille!» a lancé Dominique Strauss-Kahn cette semaine dans les médias français, et notamment dans un entretien accordé à l’hebdomadaire Le Point. L’ancien patron du FMI, qui attend toujours son procès au civil dans l’affaire du Sofitel de New York, dénonçait notamment la «chasse à l’homme» médiatique dont il serait la cible.

A propos de cette affaire, dont la plainte au pénal a été classée, DSK affirme: «Ce qui est essentiel, c'est que ce qui s'est passé dans cette chambre ne tombe pas sous le coup de la loi. Dès lors, le reste ne regarde personne.» L’avocat de la plaignante, Nafissatou Diallo, a réagi ce vendredi auprès d’i-Télé. Pour lui, DSK «est en train de se faire passer pour une victime, mais il n’est pas une victime dans le dossier. La seule victime, c’est Nafissatou Diallo».

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Exclusivité i>TELE : Kenneth Thompson répond à DSK - 12/10/12 à 9:30

Un procès «au plus tôt l'année prochaine»

Kenneth Thompson poursuit: «Ce qu’il tente de faire, dans un sens, c’est de dire «ce qui s’est passé à New York ne regarde personne», mais c’est l’affaire de tout le monde de savoir ce qu’il a infligé à une femme innocente.

L’avocat de Nafissatou Diallo en profite pour annoncer qu’il va se concerter avec les avocats de Dominique Strauss-Kahn pour fixer une date au procès civil, «au plus tôt l’année prochaine», et la proposer au juge. «Il aura alors la possibilité de venir à la barre expliquer comment en sept minutes de présence de Nafissatou Diallo dans sa chambre, il a été capable comme il le prétend d’avoir une relation sexuelle consentie», conclut-il.