Il refuse de payer pour pouvoir donner son corps à la science

SANTÉ n retraité de 85 ans n'a pas voulu payer 409 euros de frais de dossier, pour faire don de son corps...

M.Gr.

— 

Dans une salle d'opération de l'hopital Georges Pompidou, à Paris, le 17 décembre 2007
Dans une salle d'opération de l'hopital Georges Pompidou, à Paris, le 17 décembre 2007 — WITT/SIPA

Donner son corps à la science n’est donc pas gratuit. Un retraité de l’Aude, âgé de 85 ans, l’a appris à ses dépens, rapporte France Info ce vendredi. L’homme souhaitait faire un geste généreux, en offrant son corps à la science. Sauf que la faculté de médecine de Montpellier (Hérault), qui devait se charger de récupérer le corps pour ses étudiants en médecine, demandait au monsieur la somme de 409 euros.

C’est, d’après l’institution, le prix à payer pour les frais de dossier qui lui auraient permis d’obtenir sa carte de donneur. Une carte qui autorise le transfert du corps en cas de décès, et permet ainsi aux étudiants de se perfectionner en matière de chirurgie.

Frais généralement pris en charge

Si ces frais sont généralement pris en charge par les centres de don du corps en France, rapporte France Info, ce n’est pas le cas dans la faculté montpelliéraine. Celle-ci ne peut plus se le permettre et demande, en plus de donner son corps, d’en payer le prix.

Sauf que le retraité a refusé de payer. Et donc de donner son corps. «Par principe je l’aurais pas fait. C’est pas possible qu’on soit obligé de payer pour faire son don!» rapporte France Info.