Les indemnités de Loïc Sécher fixées à 797.352 euros

JUSTICE Il a passé plus de 7 ans en prison pour un viol qu'il n'a pas commis...

E.O., avec AFP
— 
Loïc Sécher, condamné en appel à 16 ans de réclusion en 2004 pour viols sur mineure, arrive à la cour d'assises de Paris pour la révision de son procès, le 20 juin 2011.
Loïc Sécher, condamné en appel à 16 ans de réclusion en 2004 pour viols sur mineure, arrive à la cour d'assises de Paris pour la révision de son procès, le 20 juin 2011. — REUTERS/Benoit Tessier

Son avocate réclamait 2,4 millions d’euros, il ne touchera «que» le tiers de cette somme. La cour d’appel de Rennes a décidé ce mardi matin d’octroyer à Loïc Sécher, condamné à tort  pour le viol d’une adolescente, 797.532 euros d’indemnités, en compensation des préjudices matériel et moral subis.

>> Les grandes dates de l'affaire Loïc Sécher

Condamné en 2003 à 16 ans de réclusion, l’homme de 51 ans a passé sept ans et trois mois en prison, avant que son accusatrice se rétracte, en 2008. Sorti de prison en avril 2010, il a été définitivement innocenté en juin 2011. Loïc Sécher est le septième homme acquitté en révision en France depuis 1945.

50.000 euros pour la mère de Loïc Sécher

«Je repars dans le Finistère où je vis avec le RSA de la CAF de Quimper», avait déclaré l'ancien ouvrier agricole après son aquittement, soulignant qu'il était «à l'heure actuelle sans projet pour des raisons qui sont d'ordre financier». «Je me sentirai vraiment libre quand j'aurai obtenu [en indemnités] au minimum ce que j'avais acquis avant ma mise en examen», expliquait-il alors.

La mère de l’ancien condamné a pour sa part obtenu 50.000 euros de préjudice moral et  tandis que ses deux frères et sa sœur vont recevoir 30.000 euros chacun. La  demande de la famille d'une indemnisation pour le père de Loïc Sécher,  décédé, a en revanche été jugée irrecevable. En raison de contraintes judiciaires, «M. Sécher n'a pu être aux côtés  de son père, mort de chagrin le 31 mars 2011», avait pourtant plaidé son avocate, Me  Cohen-Sabban lors de l'audience du 6 juillet dernier.