Le Conseil constitutionnel tranche

— 

Le Conseil constitutionnel va-t-il porter l'estocade à la corrida ? C'est ce vendredi que les sages décideront si ce spectacle, cher aux régions méridionales de la France, est compatible avec la loi. Au cœur du débat, l'alinéa 7 de l'article 521-1 du Code pénal qui précise que les peines pour actes de cruauté envers les animaux ne sont pas applicables aux « courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ». La haute juridiction a été saisie par le Comité radicalement anticorrida et Droits des animaux. Selon un sondage Ifop, 48 % des Français se disent favorables à une telle interdiction. Ils seraient même 57 % selon un autre sondage de CSA.