OGM: La France défendra l'interdiction des OGM si le danger se vérifie

avec AFP

— 

A Dijon, Jean-Marc Ayrault a expliqué que si le danger sur les OGM était vérifié, Paris «défendrait au niveau européen» leur interdiction. Cette déclaration intervient au lendemain de la publication d’une étude démontrant les effets cancérigènes du maïs transgénique. «La publication d'une étude par des chercheurs français mettant gravement en cause l'innocuité à long terme du maïs transgénique NK 603 a provoqué la saisine immédiate de l'agence de sécurité sanitaire et de l'autorité européenne de sécurité des aliments», a déclaré le Premier ministre. « J'ai demandé une procédure rapide, de l'ordre de quelques semaines, qui permette de vérifier la validité scientifique de cette étude», a-t-il encore dit. «Si les résultats sont concluants, Stéphane Le Foll défendra au niveau européen l'interdiction de ces OGM», a promis le chef du gouvernement.