Mort d'un bébé d'un mois dans une pouponnière à Paris: Un enfant de trois ans suspecté

FAITS-DIVERS Les enquêteurs n'écartent pas l'hypothèse qu'un ou plusieurs enfants l'aient jetée par terre...

Julien Ménielle

— 

Une enquête judiciaire a été ouverte après la mort dimanche matin d'un nourrisson âgé d'un mois dans une pouponnière du XIIIe arrondissement gérée par la ville de Paris, a annoncé le maire de la capitale, Bertrand Delanoë.
Une enquête judiciaire a été ouverte après la mort dimanche matin d'un nourrisson âgé d'un mois dans une pouponnière du XIIIe arrondissement gérée par la ville de Paris, a annoncé le maire de la capitale, Bertrand Delanoë. — Fred Dufour afp.com

Une enquête judiciaire a été ouverte après la mort dimanche matin vers 8h d'un nourrisson âgé d'un mois dans une pouponnière du 13e arrondissement gérée par la ville de Paris, a annoncé le maire de la capitale, Bertrand Delanoë. La fillette, prénommée Dana, a été découverte gisant sur le sol par un agent de surveillance qui faisait sa ronde, selon les informations du Parisien. A ses côtés, un enfant de 3 ans, qui pourrait l'avoir jetée au sol.

La petite Dana était encore vivante au moment où elle a été transportée à l'hôpital, mais son état s'est dégradé et elle est décédée après son arrivée sur place. «Les premières constatations ont laissé apparaître des traces de morsures au niveau du visage de l’enfant décédée. Cette petite fille avait été placée dans cette pouponnière sur décision de justice. Les circonstances de son décès restent à établir, tout comme l’implication éventuelle du jeune garçon qui se trouvait à ses côtés», a indiqué au Parisien une source proche de l’affaire.

Autopsie ce lundi

L'autopsie pratiquée ce lundi devra donc notamment déterminer la taille des morsures, de même que la cause du décès. Une autre source, citée par Reuters, parle de son côté de deux enfants de 3 ans, qui partageaient la chambre de la victime et qui se trouvaient à proximité au moment du drame. L'employée chargée de surveiller la pièce s'était absentée, selon le quotidien, pour isoler un enfant qui pleurait, de peur que celui-ci ne réveille les autres.

«Je souhaite exprimer ma désolation après le décès dramatique d'un enfant âgé d'un mois ce matin à la pouponnière Michelet dans le 13ème arrondissement de Paris», a réagi Bertrand Delanoë dans un communiqué. Le maire de Paris a adressé ses condoléances à la famille de Dana et a demandé l'ouverture immédiate d'une enquête administrative au l'établissement géré par la direction de l'action sociale, de l'enfance et de santé de la Ville de Paris (Dases), en charge de l'accueil d'enfants de moins de 3 ans placés soit par leur famille ou par mesure judiciaire.