Il braque une bijouterie mais laisse son ADN sur la chemise d'un passant

avec AFP

— 

Un homme soupçonné d'avoir braqué une bijouterie, en juin à Paris, a été interpellé, identifié notamment grâce à des traces ADN laissées sur la chemise d'un passant avec qui il s'était battu peu après le braquage, a annoncé ce jeudi la préfecture de police de Paris (PP).